fbpx

10 causes d’épuisement maternel

 

Voici un court métrage d’animation qui a été réalisé par le Studio Kokorosh.

 

 

Dialogue de la fin de la vidéo :

– On a tout nettoyé ! Même le chien a aidé.

– Bravo. Juste un instant, je vais vous préparer un encas.

– Attends ! Maman, on va le faire.

Un court métrage précieux, qui nous rappelle à quel point être mère au foyer, ou père au foyer, est une occupation qui est au moins aussi prenante que n’importe quel autre métier. On l’oublie souvent, mais quand on est parent, c’est 24h/24 et 7j/7. D’où l’importance de pouvoir se ressourcer et d’éviter ainsi le pire.

 

Le burn out maternel est un état de fatigue physique et psychologique extrême dont voici 10 facteurs :

 

  •  Le mythe de la mère parfaite.

Tu as une vision bien précise de la maman que tu voulais être pour tes enfants mais il est possible que tu n’aies pas pris en compte plein de paramètres et tu finis pas t’épuiser à cette course de la maman parfaite.

En plus, la société nous impose des standards très élevés et nous donne des normes à suivre pour être une « bonne maman ». Certains de ces conseils sont bons, mais il faut sélectionner et ne prendre que ce qui nous convient et surtout ne culpabilise pas ! On ne se compare pas ! Chaque situation est unique !

 

  • Le perfectionnisme.

Beaucoup de femmes sont trop exigeantes avec elles-mêmes, veulent tout faire parfaitement, sont consciencieuses et éprouvent des difficultés à déléguer.

 

  • La culpabilité.

Tu te sens coupable de ne pas arriver à ressembler à l’image de la mère parfaite que tu avais en tête. Tu te culpabilises car tu ne fais pas tout ce qu’il faut (selon toi). Tu as constamment l’impression de ne pas bien faire les choses, de ne pas être à la hauteur et ce sentiment t’épuise moralement et physiquement.

 

  • Le sacrifice et oubli de soi.

Nous les femmes avons ce don inné : le don de soi. Si c’est une qualité indispensable pour pouvoir faire passer les besoins de nos enfants avant les nôtres, il faut tout de même faire attention de ne pas négliger nos propres besoins et attentes. Il est important de s’occuper de soi pour bien s’occuper des autres !

 

  • Une forte implication émotionnelle.

Il y a un lien qui nous uni à nos enfants basé sur de l’amour et des responsabilités importantes et cela fait que les enjeux émotionnels sont très forts.

 

  • Hyper sollicitation.

Souvent sollicitée ou interrompue par nos enfants entre autres plus une multitude de tâches à effectuer. Tout cela fini par nous épuiser ! Et avons qu’une envie c’est d’appuyer sur le bouton pause ! Qui malheureusement n’existe pas.

Que celles qui n’ont jamais connu ces périodes (années ?!) où il est impossible de se doucher, dormir ou même aller aux toilettes sans entendre « mamannnnnnn », intervenir pour une dispute ou apaiser les pleurs lèvent le doigt !

 

  • Le manque de reconnaissance.

Etre maman (et surtout au foyer) n’est plus valorisé aujourd’hui. Une femme qui travaille est active alors qu’une maman au foyer est cataloguée « sans profession ». tu souffres peut-être d’un manque de reconnaissance de la part de tes enfants, de ton mari, de ta famille ou de tes amies.

 

 

  • Le manque d’aide.

Si tu gères tout toute seule, que tu ne délégues jamais, que tu n’es pas soutenue tu risques de finir submergée et de te noyer dans les diverses activités du quotidien. Et encore plus pour les mamans solo.

 

  • Le manque de sommeil et de distraction.

Tu as des nuits interrompues par ton bébé ou tu ne t’accordes pas suffisamment d’heures de sommeil parce-que tu veux venir à bout de ton travail. Peut-être aussi que tu ne t’accordes pas de temps de loisir, du temps pour souffler et te changer les idées.

 

  • Tu côtoies des personnes voleuses d’énergie.

Les enfants nous prennent notre énergie et c’est tout à fait normal. Par contre lorsque c’est un adulte de notre entourage (famille, collègue, amie….) qui demande toujours un service ou prend notre énergie en nous transmettant des idées négatives. Cela accentue la fatigue !

 

Toi aussi tu as frôlé le burn-out ? Ou c’est une situation que tu as vécue ou que tu vis actuellement ? Tu sais quoi ? Dans le prochain article, je vais te proposer des pistes pour t’en sortir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *