Il peut être très difficile de comprendre et d’interpréter nos émotions, et encore plus de décoder celles des autres. Et pour cause, un bon nombre d’entre elles sont des réactions émotionnelles parasites. Qu’est ce que c’est ? Ces sentiments ne sont pas véritablement des émotions à proprement parler, cela complique donc la tâche de les décoder.

Cet article a pour but de vous présenter les caractéristiques et le fonctionnement des réactions émotionnelles parasites. J’espère qu’après l’avoir lu, vous y verrez un peu plus clair.

Différence entre émotion et réaction émotionnelle parasite

En recoupant les définitions, une émotion s’apparente à une décharge liée à un stimulus extérieur. Elle se différencie ainsi du sentiment, qui est plus profond, plus intime. L’émotion peut être considérée comme un signal d’alarme et va permettre d’évacuer une certaine tension accumulée, qu’elle soit positive ou négative, face à une situation donnée. Il va alors en découler une réaction appropriée.

Toutefois, beaucoup de personnes ne font pas assez attention à leurs émotions et cette dernière n’est tout simplement pas exprimée. Aucune réaction n’en découle et les émotions sont alors refoulées. Ces dernières provoqueront alors des réactions émotionnelles parasites. La négligence émotionnelle a particulièrement lieu lorsque nous sommes fatigués, irrités…

Les réactions émotionnelles parasites sont étroitement liées à notre vécu, et notre entourage ne les comprendra que très peu. Une certaine forme d’incompréhension aura donc lieu, et cela peut créer des sujets de conflits. Tout le monde l’a déjà vécu au moins une fois dans sa vie : être irrité, voire même énervé par la réaction émotionnelle de l’autre. Et si tout simplement ce dernier exprimait en fait un sentiment parasite ?

Mieux comprendre le fonctionnement d’une telle émotion peut vous aider à surmonter ces incompréhensions.

Les réactions émotionnelles parasites peuvent être classées en deux catégories, nous citeront notamment :

  • Les réactions émotionnelles disproportionnées
  • Les réactions émotionnelles inappropriées

Les réactions émotionnelles disproportionnées

Cette émotion est plutôt simple à comprendre. Elle est bien adaptée à la situation, mais clairement disproportionnée. Cela est dû à deux facteurs en particulier.

Les élastiques

Derrière ce terme étrange se cache une réalité simple à comprendre. La situation que nous vivons va renvoyer à une situation que nous avons déjà vécue dans le passé, et que nous n’avons pas pu exprimer convenablement. Ainsi, elle n’a tout simplement pas été réglée, et bien que cela soit inconscient la plupart du temps, cela nous pèse.

Le ressenti qui s’exprimera renverra donc vers la situation du passé.

Il conviendrait donc de ne pas exprimer cette émotion, puisqu’elle est tout simplement inutile et contre-productive. Le mieux étant d’essayer d’interpréter la situation antérieure en la rapprochant du contexte actuel.

Ces élastiques peuvent s’exprimer à la suite de situations dramatiques : enfants battus, parent alcoolique… Mais peuvent aussi être liés à des situations beaucoup plus légères.

Les collections de timbres

Qui n’a pas déjà vécu ce cas ? Des émotions non exprimées, non déclenchées, parce qu’elles ne sont pas valables ou pas assez fortes. Ou encore, que cela ne se fait tout simplement pas. Le problème c’est que ces émotions s’accumulent petit à petit, jusqu’à former une véritable collection de timbres, et que cela finisse pas faire déborder un vase déjà bien assez rempli.

Lorsqu’on explose, la réaction est bien évidemment totalement disproportionnée par rapport à la situation donnée. Elle reflète tout simplement la frustration que nous avons eue à ne pas exprimer nos émotions refoulées. Bien sûr, l’autre ne comprendra tout simplement pas ce qui se passe et n’est pas prêt à recevoir une telle réaction.

Pour essayer de remédier à cette collection de timbres : essayez de pratiquer la relaxation, des exercices de méditation, ou encore du Yoga. Cela vous permettra de vous apaiser et surtout de libérer votre esprit de toutes ces pensées parasites.

Les réactions émotionnelles inappropriées

À la différence des réactions précédentes, celles-ci ne sont pas disproportionnées, mais au contraire inappropriées. Cela sous-entend tout simplement que l’émotion exprimée ne correspond pas à la situation donnée. L’émotion qui aurait dû en découler s’est fait substituer.

Différentes causes peuvent l’expliquer, et par exemple les émotions non autorisées.

Une émotion non autorisée est une émotion qui est refoulée, car très mal perçue par notre entourage ou bien qu’elle ne doit pas s’exprimer selon les convenances sociales. Le cas le plus classique étant celui de : « un homme ne doit pas pleurer ». Ainsi, dès l’enfance ou même l’adolescence, le garçon apprend à refouler chaque émotion qui lui procure un sentiment de tristesse, et ce dans le but de ne pas pleurer. Il remplacera cette émotion par une autre, de la colère ou de l’agressivité par exemple.

Refaire le chemin inverse, revenir à l’émotion autorisée peut parfois prendre du temps et être compliqué.

Petit conseil à destination des parents

On se rend bien compte que nos réactions émotionnelles peuvent être disproportionnées dans la vie quotidienne, et les premiers à en faire sont les personnes de notre entourage, et notamment les enfants ! Notez d’ailleurs que l’histoire et le vécu du parent occupent une place importante dans l’éducation de l’enfant. Ainsi, si un comportement de ce dernier pose problème, il est sûrement préférable de se poser d’abord les bonnes questions, à savoir : en quoi ce comportement nous pose problème ? Ne serait-ce pas une réaction émotionnelle parasite ? N’ai-je pas quelque chose à régler avant de réagir de façon inappropriée ?

De plus, il est important d’encourager votre enfant à exprimer toutes ses émotions sans exception. S’il a besoin de pleurer, qu’il pleure. S’il est en colère, qu’il exprime sa colère… N’oubliez pas qu’une émotion exprimée très clairement, est un sentiment parasite en moins.

Conclusion

Nous l’avons vu, déceler ses émotions et interpréter celles des autres peut parfois être une tâche ardue. Toutefois, après avoir lu cet article, vous savez maintenant ce que sont les réactions émotionnelles parasites, et vous pouvez maintenant les prendre en compte pour faciliter vos échanges relationnels.

En ce qui concerne votre rôle de parent, il est plus que simple : favorisez les échanges constructifs et l’expression des émotions de vos enfants.