fbpx

Tout Comprendre de la Figure D’attachement

La figure d’attachement est un paramètre important de la théorie d’attachement. Pour rappel, celle-ci désigne une théorie sur les besoins émotionnels des bébés. Plus la figure d’attachement répond favorablement et positivement aux situations émotionnelles de détresse de l’enfant, plus ce dernier possède de ressources internes pour explorer le monde.

Cet article revient sur la figure d’attachement et son rôle prépondérant dans la théorie du même nom.

Qui peut être la Figure d’Attachement ?

La figure d’attachement est la personne qui s’occupe quotidiennement de l’enfant lors des premiers mois de sa vie. Dans un premier temps, il s‘agit généralement de la mère et du père. En grandissant l’enfant trouvera des figures d’attachement à travers les substituts parentaux à savoir les professionnels de la petite enfance d’une crèche, une assistante maternelle ou encore tout adulte référent.

Il faut bien comprendre que les liens d’attachement ne sont pas les mêmes suivant la figure d’attachement concernée. Ce qui est bien normal, il peut y avoir beaucoup d’affect avec une assistante maternelle, il n’en reste pas moins que les liens d’attachements maternels ou paternels sont totalement différents.

Il est bon de noter que malgré l’investissement grandissant des pères ces dernières décennies, la figure d’attachement principale reste la mère.

Comment se Construisent les Figures d’Attachement ?

Les figures d’attachement se construisent dans les neuf premiers mois de la vie de l’enfant. Chaque figure est spécifique et irremplaçable. Les liens se sont créés par les réponses positives et les contacts physiques apportés par la figure d’attachement ainsi que la continuité des soins, la cohérence des actions et les séparations limitées. Comme vous le comprenez une figure d’attachement le devient par sa présence rassurante et positive.

Les Schèmes de Comportement Favorisant L’attachement

La figure d’attachement est une sécurité interne de l’enfant. En se référant à elle, il sait qu’il obtiendra protection et affection. Il existe d’après Bowlby, le père fondateur de la théorie de l’attachement, quatre schèmes (formes) favorisant l’attachement :

  • Les pleurs et les sourires, ils interpellent la figure d’attachement pour que cette dernière se rapproche de l’enfant.
  • La succion non nutritionnelle.
  • L’agrippement, il permet de garder un contact physique permanent avec la figure d’attachement.
  • L’appel par des cris ou par le nom « Maman », « Papa ».

Les Styles d’Attachement

Bowlby a répertorié quatre styles d’attachement, toujours utilisé aujourd’hui dans le domaine de la petite enfance et de la psychologie : l’attachement sécure, l’attachement insécure évitant, l’attachement insécure ambivalent et l’attachement désorganisé. Chaque attachement se rapporte à un comportement spécifique de la figure d’attachement. Ainsi, l’enfant lui renvoie des actions en adéquation avec sa conduite.

Comme vous vous en doutez, l’attachement sécure est le plus approprié puisque la figure répond de façon appropriée, rapide et cohérente aux besoins de l’enfant. Ce dernier utilise alors la figure d’attachement comme base de sécurité pour l’exploration. Il s’ouvre au monde car il a une base sécurisante et solide. L’enfant n’a donc aucune peur à découvrir le monde et les autres, il a suffisamment confiance en lui grâce à sa base.

Vous connaissez maintenant l’essentiel sur la figure d’attachement. Néanmoins, voici encore quelques informations qui pourront vous être utiles au quotidien.

Le bébé ne fait pas de caprices, ni de cinéma. Il s’exprime à travers ses pleurs et ses cris mais aussi ses sourires. En répondant de façon cohérente à ses demandes vous lui permettez d’avoir confiance en la vie !

De plus, sachez que s’il réagit différemment avec son père, sa mère ou un autre substitut, cela est simplement dû aux liens d’attachements construits ou au style d’attachement.

La figure d’attachement principale, la mère généralement, est celle qui apporte un amour inconditionnel. L’enfant n’a donc pas peur de lâcher totalement prise en sa présence parce qu’il est sécurisé ! Ce qui s’apparente à du caprice pour certains n’est en réalité qu’un retour d’une grande preuve d’amour et de confiance en l’autre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *