fbpx

Tout Comprendre sur La Théorie de l’Attachement

Il existe dans le domaine éducatif des notions qui sont mal connues. Pourtant, si celles-ci étaient expliquées aux parents dès la naissance de leur premier enfant, ils gagneraient confiance et bien-être dans leur parentalité. La théorie de l’attachement est une de ces notions, complexe mais importante dans le développement de l’enfant.

Cet article vous explique tout sur la théorie de l’attachement.

La Théorie de L’Attachement définit Simplement

Il est important de définir simplement la théorie de l’attachement pour que chaque parent puisse en comprendre les subtilités et l’intérêt.

La théorie de l’attachement est à la base une notion de psychologie se rapportant aux relations entre êtres humains. Cette théorie vient du psychanalyste et psychiatre John Bowlby. De nombreux travaux ont suivis les siens, ce qui a permis d’établir des fondements solides et concrets à ce concept.

En termes de puériculture, cette notion désigne une théorie des besoins émotionnels des bébés.

Dès le début de sa vie, l’enfant vit des situations émotionnelles internes et externes stressantes. Pour gérer ces dernières, il fait appel à sa figure d’attachement. Celle-ci est généralement le père ou la mère. Ces situations de détresse dépendent de l’environnement du bébé et de ses ressentis. Effectivement, il ne faut pas oublier que chaque individu perçoit différemment les événements.

Ainsi, l’enfant s’attache pour trouver la sécurité, le réconfort, l’empathie et le contact auprès de sa figure d’attachement. Le rôle de cette dernière est de percevoir les situations difficiles, de prendre soin du bébé et de le protéger.

Les Bienfaits de la Théorie d’Attachement

Il est évident que la figure d’attachement a un rôle important dans cette théorie puisqu’elle accompagne son enfant en le soutenant, en le consolant, en apportant des solutions ou l’en aiguillant vers une alternative plus positive.

L’observation, la connaissance de son bébé ainsi que la confiance en soi seront déterminantes pour la figure d’attachement. Ces trois éléments sont en effet une base solide pour mettre en action la théorie de l’attachement.

Vous vous en doutez du point de vue de l’enfant, les bienfaits sont nombreux. Grâce à cette théorie, sa confiance en lui et en l’autre de même que l’estime de soi se construisent et augmentent jour après jour.

De plus, c’est en s’attachant que l’enfant qui grandit peut se détacher des adultes sereinement.

Effectivement, vers neuf mois un bébé qui commence à se déplacer prend possession de l’espace physique. Plus l’attachement est comblé et sécurisé, plus le détachement est facilité car l’enfant a suffisamment confiance en lui et en l’autre pour explorer paisiblement son environnement.

En outre, il y a un bienfait fondamental à cette théorie, il s’agit de l’autorégulation de la gestion de stress de l’enfant. En effet, en accompagnant les émotions, en les verbalisant, la figure d’attachement permet à l’enfant qui grandit d’apprendre à gérer les situations stressantes de façon positive.

Comme vous le constatez la théorie de l’attachement est bien loin d’être une simple théorie, c’est un concept réel pouvant être « mesuré » grâce aux nouvelles découvertes en neurosciences de ces dernières années. À vous de vous en inspirer pour vivre des relations émotionnelles paisibles avec votre enfant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *